15.9 de tension est ce beaucoup ? Doit on s’inquieter ?

Une élévation récurrente de la pression du sang dans les vaisseaux représente un sérieux problème de santé. L’hypertension artérielle est une maladie dangereuse qui nécessite une prise en charge rapide. Vérifier fréquemment sa tension est crucial, à domicile ou à l’hôpital, afin d’alerter rapidement son médecin en cas de problème. Cet article renseigne sur la tension artérielle, les différentes étapes d’une mesure à domicile et la réaction adéquate lorsqu’on trouve une tension à 15/9.

15/9 de tension : normal ou anormal ?

Une tension artérielle est normale lorsqu’elle est comprise entre 13,5/8,5 et 14/9. La mesure de cette valeur est systématiquement effectuée par le clinicien au cours d’une visite médicale. Ces chiffres, du fait qu’ils renseignent sur l’état de santé du patient, il lui est recommandé de bien comprendre leur signification.

En raison des effets blouses blanches observés, l’idéal est de mesurer soi-même sa tension dans sa maison. Les valeurs sont plus justes et non, faussement élevées par le stress que produit le fait d’être à l’hôpital.

Qu’est-ce qu’une pression artérielle systémique ?

La pression sanguine du corps est cette pression qui permet d’acheminer le sang oxygéné vers les organes vitaux. Sa mesure comprend deux valeurs à savoir le gros chiffre et le petit chiffre. Ce dernier, encore appelé diastole, représente la pression qui reste dans les artères entre deux contractions. Le gros chiffre, quant à lui, désigne la pression artérielle systolique. C’est la plus forte pression exercée par le sang dans les artères lors de la contraction cardiaque.

La tension peut être mesurée sur n’importe lequel des deux bras, mais les valeurs du bras droit sont supérieures à celles du bras gauche. Des variations de la pression artérielle sont observées d’un jour à l’autre ou d’un moment à l’autre au cours d’une même journée. Elle est liée aux mécanismes de productions des hormones et aux émotions du sujet.

Lorsque le patient réalise des activités physiques intenses ou est sous stress, sa tension augmente. Elle est plus basse dans la nuit, quand il dort, mais remonte au petit matin. Les facteurs suivants peuvent faire varier la pression du sang dans les artères.

  • Âge ;
  • Sexe ;
  • Grossesse ;
  • Prise de pilules contraceptives.

Après une mesure à domicile, prendre en compte tous ces éléments afin de ne pas s’alarmer pour rien est recommandé.

Comment déterminer sa pression sanguine ?

Pour mesurer sa pression artérielle systémique chez soi, il faudrait veillez à utiliser un bon appareil. Les médecins ou les pharmaciens sont ravis d’accompagner les patients dans le choix de leur appareil de mesure. La technique de mesure est en fonction de l’appareil choisi, c’est pour cette raison qu’il faut demander l’aide d’un spécialiste. Avant d’utiliser le tensiomètre, le sujet doit s’asseoir pendant au minimum cinq minutes, les pieds au sol et les mains sur la table. Certaines machines lui offrent trois chiffres, le dernier étant la pulsation cardiaque et d’autres délivrent les deux chiffres de la tension. Les résultats sont soient en millimètres de mercure120/70 ou en centimètre de mercure12/7.

Le chiffre 120 correspond à la tension systolique et 70 représente la tension diastolique. Les médecins préconisent la prise de tension une semaine avant un rendez-vous médical. Il faut patienter une heure après la prise de caféine, de boisson gazeuse ou de chocolat avant de prendre sa tension. La digestion nécessitant un effort cardio-vasculaire, mesurez votre tension deux heures après le repas. Une vessie pleine représente un autre facteur d’élévation de la pression artérielle, ce qui oblige à uriner au besoin avant toute mesure.

Dans la matinée, les cliniciens recommandent de prendre sa tension avant le petit-déjeuner ou la prise de médication puis avant de se coucher. À chaque fois, le patient prend deux mesures à quelques minutes d’intervalle et les notes quelque part. Il effectue la moyenne des quatre mesures pour obtenir sa tension de la journée. La moyenne des mesures des six derniers jours précédents un rendez-vous donne une bonne idée du niveau de sa pression artérielle. Le diagnostic d’hypertension artérielle s’établit après des visites sur quelques semaines ou quelques mois.

Doit-on s’inquiéter avec 15,9 de tension ?

Une pression sanguine prise à domicile ou à l’hôpital qui se situe au-dessus de 140 sur 90 est très néfaste pour la santé. Les chiffres 15 et 9 sont inquiétants surtout s’ils sont récurrents et ne peuvent pas s’expliquer par le stress ou la fatigue. Ce sont des facteurs de risque d’apparition de maladie rénale, cardiaque ou de survenue d’accident vasculaire cérébral. Dans ce cas, les cliniciens ordonnent un changement d’habitude de vie puis prescrivent si nécessaire des produits médicamenteux.

L’hypertension correspond à une tension artérielle supérieure à 14,5/9 et l’hypotension, une tension inférieure à 10/7. Un patient avec 15 sur 9 de tension souffre d’hypertension même s’ils ne présentent pas encore les symptômes. Il est possible qu’il se plaigne ultérieurement de maux de tête, d’étourdissement et de douleurs chroniques. L’idéal, si la mesure est faite à domicile, est de se rendre chez son médecin pour revérifier la tension et faire d’autres examens.

Dans certains cas, 15,9 de tension, bien qu’elle signifie que la personne est hypertendue, sa situation n’est pas très grave. Les examens complémentaires seront normaux, ce qui signifie qu’il doit juste se reposer et manger sainement. Pou faire chuter la tension, suivez une thérapie précise. Le plus important est d’éviter les repas salés et gras tout en privilégiant lesfruits et légumes.

Pourquoi une tension artérielle de 15/9 est-elle alarmante ?

À partir du moment où les chiffres dépassent la normale, le médecin commence à réfléchir et à chercher des causes. Une tension artérielle ne doit pas s’élever sans raison apparente. L’individu peut avoir effectué une marche, ce qui justifierait les chiffres un peu hauts. Si la tension est élevée de façon permanente, il va falloir traiter une hypertension. Celle-ci est à l’origine d’une accumulation de plaques dans les artères qui alimentent le cœur. Elle provoque des crises cardiaques et une obstruction des voies d’approvisionnement du cerveau en sang.

Cette maladie est aussi appelée tueur silencieux et est très répandue dans la population. Il affecte les vaisseaux sanguins et les tissus sanguins riches en oxygène. Ceux-ci vieillissent vite et perdent de leur élasticité, ce qui induit le dépôt de cholestérol dans les artères. L’hypertension peut être héréditaire, médicamenteuse ou issue d’une mauvaise alimentation. Le surpoids, le diabète et la consommation excessive d’alcool sont d’autres facteurs susceptibles de provoquer une élévation de la pression artérielle. Il faut noter que les hommes et les personnes âgées sont les plus susceptibles d’avoir du diabète. Ils ont plus de chance de souffrir d’une hypertension artérielle.

Elle peut être traitée en consommant des aliments sains, en réduisant sa consommation d’alcool et en faisant des exercices physiques réguliers. Apprendre à gérer son stress afin de baisser son taux de pression est un moyen vital de lutter contre l’hypertension. Une pression artérielle de 15,9 est supérieure à la normale qui est de 14,5/9. Cette élévation peut être due à une activité physique ou à un autre problème plus sérieux. Selon la cause, la situation du patient peut être grave ou il faudra simplement améliorer son alimentation pour rétablir sa tension.

La meilleure solution est de se rendre à l’hôpital pour réaliser des examens complémentaires et obtenir l’avis d’un spécialiste. 15/9 de tension c’est beaucoup et des complications peuvent se manifester :

  • vertiges ;
  • maux de tête et
  • douleurs à la poitrine.