Les meilleures voitures sleeper : la puissance discrète

Lorsqu’on parle d’une voiture transformée au tuning, on a l’image de cet engin au look agressif, tapageur et qui tonne fort. Il en existe qui, après le tuning, restent discrètes. Derrière leur apparence ordinaire et leur capot qui ne laissent rien à soupçonner, se cache une puissance hors norme. On les appelle les sleeper. Connu dans le jargon britannique comme lesQ-Cars, les sleeper sont des modèles classiques de voitures ayant subi des modifications conséquentes.

Elles sont d’apparence familiale et banale. Leurs mécaniques présentent des puissances folles pour surprendre les novices. De nos jours, ils sont nombreux les constructeurs qui se sont lancés dans la production de ces voitures sportives qui cachent leur jeu. Le succès a été observé chez ces constructeurs tels que Renault, Mercedes, Citroën, Audi, Opel, Volvo, Peugeot…

La Volvo V70 R : la sportive discrète

La VolvoV70 R est une voiture idéale pour les familles fans des sportives discrètes. Lorsqu’on la regarde pour la première fois, on aperçoit un chef-d’œuvre digne des laboratoires de Volvo. En dehors de son châssis performant, elle est équipée d’une technologie de pointe telle qu’on en trouve dans les vrais sleeper. À travers ses principales caractéristiques techniques, on cite :

  • Énergie : essence ;
  • Puissance réelle de 300 ch / 220 kW ;
  • Celle fiscale : 21 CV ;
  • Consommation mixte : 10,7 L/100 Km ;
  • Émission de CO2 : 119g/km ;
  • Boîte de vitesses : manuelle, etc.

Dans ce break confortable et pratique, se retrouve unmoteur 5 cylindres turbo qui vous permet de ne plus jamais arriver en retard.

La Renault Avantime : le coupé-space français

Mal accueilli au départ par le public du fait de nombreux défauts, la Renault Avantime est aujourd’hui l’un des sleeper les plus plébiscités par les Français. Il s’agit d’un engin monospace à deux portes dont le secret repose sur un moteur V6 de 3 L. Ce « coupé-space » d’origine française présente les allures d’un coffre dont l’avant et l’arrière ne se laissent pas distinguer.

Grâce à son toit ouvrant, on s’offre de beaux jours de conduite. L’accès aux sièges arrière est sans contrainte. Sous son capot se cachent 210 chevaux qui lui donnent la puissance d’un vrai camion. Il lui faut tout au plus 8, 6 secondes pour faire un 0 à 100 km/h.

La Saab 9-5 Aero : la sécurité d’abord

La Saab Aero est une sleeper confortable. Elle prône la sécurité. Indiquée pour les familles nombreuses, elle dispose d’un coffre spacieux. À l’intérieur, on retrouve le confort des breaks classiques et le luxe d’un vaisseau. Son moteur de 280 chevaux vous garantit de pouvoir faire le tour du monde en un temps record. Il ne faut pas vous inquiéter pour la sécurité. Ce n’est peut-être pas le top de la puissance, mais il lui faut 6,6 secondes pour un 0 à 100 km/h.

La Mercedes 500 E W 124 : le slepeer par excellence

C’est une grosse routière qui cache son jeu. Elle affiche un physique musclé qui ne peut tromper aucun amateur de voitures sportives. C’est le sleeper par excellence. Elle est capable de faire douter les voitures plus puissantes que lui en apparence. Pour réussir le projet de cet engin, la célèbre marque allemande a mis àcontribution la marque Porsche.

L’association de ces expertises a permis de mettre sur pied une berline confortable qui n’a pas misé au niveau de l’esthétique. Du côté de ses performances, on a :

  • Un moteur V8 à 90 degrés de 326 chevaux ;
  • 253 km/h de vitesse maximum ;
  • 0 à 100 km/h en 5,9 secondes.

Pour une course au feu rouge en toute confiance, c’est une excellente sleeper.

La Mazda 3MPS : un excès de puissance venu d’Hiroshima

La Mazda MPS est une construction japonaise qui n’a pas d’élégance ni d’esthétique. Les ingénieurs d’Hiroshima ont misé sur un moteur 4 cylindres capable de transmettre pas moins de 260 chevaux aux seules roues avant. La motorisation de l’engin est bien pensée.

Il y a :

  • Une cylindrée de 2261 cm³ ;
  • Injection multipoint pour l’alimentation ;
  • Un couple maxi de 380 Nm à partir de 3 000 tr/min ;
  • 260 chevaux à 5 500 tours/min de puissance.

C’est l’une des plus puissantes tractions japonaises qui a su s’imposer. Son train qui peine à transmettre autant de puissance au sol reste légendaire.

L’Audi RS6 : la super car

Il s’agit d’un autre sleeper allemand qui mérite sa place parmi les meilleures du marché. Inspirée du concept SprotVan, cette voiture est la version sportive de l’Audi A6 break. Lancée en 2002, cette idée consiste à proposer pour chaque Break Audi A6 une version RS. Cette version RS renvoie à la version de course (RenneSport en allemand).

Après les 450 chevaux proposés à sa première création en 2002, ce sleeper envoie aujourd’hui plus 600 chevaux. Son coffre très pratique, typique d’un break familial et son moteur performant, lui donnent les allures d’un super car.

La Renault Safrane : la limousine à deux turbos

On ne peut pas oublier la célèbre Renault Safrane, version allongée, avec laquelle se déplaçait l’ancien Président Jacques Chirac. À côté de celle-ci, il y a la Renault Safrane bi turbo. Capable d’atteindre 250 km/h, cette voiture est la version sportive de la grande berline du Losange.

Ses boucliers spéciaux et ses jantes de 17 pouces sont les premiers éléments qui la distinguent. Sous le capot de ce sleeper français se cache un moteur V6 PRV doté de deux turbos. Le résultat est impressionnant. On trouve 268 chevaux qui se déploient dans des équipements complets.

La Volkswagen Passat W8 : au cœur de Wolfsburg

Lorsqu’on évoque la Volkswagen Passat, on pense à un véhicule de fonction ou à un taxi. Avec la W8, on est dans une version sportive allemande. C’est une créature de la marque de Wolfsburg qui allie un moteur unique de 278 chevaux et une carrosserie de taxi.

Le moteur de la Volkswagen Passat W8 de 4,0 litres est en réalité un demi W16 de la Bugatti Veyron, capable d’atteindre 250 km/h de vitesse max et un 0 à 100 km/h en 6,5 secondes. Rangé dans le compartiment moteur, son bloc de huit cylindres traduit l’ingéniosité de la marque.

Opel Zafira : la discrétion dans la performance

Sorti pour la première fois en 1999, l’Opel Zafira se présente comme un engin monospace compact. Cette œuvre du constructeur allemand en est, aujourd’hui, à sa 20ᵉ génération pour un résultat plus performant. Le discret Zafira est un grand monospace qui se démarque parmi les sportives de la marque.

Grâce à son moteur de 240 chevaux, et sa boîte à six rapports, l’Opel Zafira OPC est capable de dépasser les 230 km/h sur autoroute. C’est une voiture conçue pour les pères de familles adeptes des sensations fortes. Pour une famille en vacances avec plein de bagages, cet engin est le meilleur choix.

Opel Lotus Omega : une routière à la hauteur d’une super car

L’Opel Lotus Omega est un autre sleeper proposé par le constructeur allemand. Après le succès de la générique routière Opel Omega, la marque Opel décide en 1990 de lui donner une autre personnalité. Pour apporter la touche propre aux voitures de course, l’Anglais Lotus est appelé à la rescousse.

À cette époque, les transformations que va subir l’engin seront remarquables. Un moteur 6 cylindres en ligne, un double turbo. La puissance développée par le dispositif est énorme : 376 chevaux.

L’avis de Benzin & Vilebrequin